L'opération de type DIDT anatomique 2 faisceaux/4 tunnels

L’opération préconisée par le Dr Barthélémy a pour but de rétablir la stabilité ligamentaire anatomique du genou. Il s’agit de remplacer le ligament croisé rompu par une greffe tendineuse libre, prélevée au niveau des tendons de la patte d’oie. Elle sera fixée par une vis résorbable à l’intérieur des tunnels préalablement forés dans le tibia et le fémur au niveau des sites d’insertion anatomiques du croisé antérieur. La fixation peut se faire également par une petite plaque métallique sur le fémur qui ne peut gêner et qui ne nécessite aucune ablation.

1) Technique : 

Le Dr Barthélémy utilise (en général) :

  • 2 tendons de la patte d’oie (utilisés en double boucle pour une résistance de 2200 Newtons lCA 1730 N, tendon rotulien 2000 N),
  • 2 tunnels dans le tibia et
  • 2 tunnels dans le fémur dans les sites exacts d’insertion du LCA

Le faisceau Antéro Médial du LCA est reconstruit en utilisant le demi tendineux (plus volumineux) fixé en position anatomique dans les 2 tunnels, 1 tibial et 1 fémoral, pour assurer surtout la stabilité antérieure du genou.

Le faisceau Postéro Latéral est reconstruit en utilisant le Droit Interne (plus fin) fixé en position anatomique des 2 autres tunnels, 1 tibial et 1 fémoral, pour assurer surtout la stabilité rotatoire du genou.

(soient 4 tunnels avec 4 points de fixation pour une solidité accrue).

2) Raisons d'une telle reconstruction anatomique des 2 faisceaux :

A - Inconvénient :

plus grande complexité donc réservée à des équipes entraînées. 

B - Avantages : 

S'il n'y a pas de différence significative avec les techniques classiques de reconstruction d'1 seul faisceau du LCA, la reconstruction anatomique des 2 faisceaux du LCA :  

* restaure la cinétique normale du genou,

* avec une meilleure stabilité rotatoire.

(travaux de Aglietti,  Arnold, Cha, Christel, Fu, Georgoulis, Hamada, Rosenberg, Song,Toriksuka, Yagi, Yamamoto, Yoo, Woo, OKAZAKI ESSKA 5/2012, etc.).

Confirmation par une méta-analyse de la littérature scientifique entre 1996 et janvier 2012 dans "The KNEE - 2013 par Yu-Lim-Li).

 NB : pour P. SUOMALAINEN (AJSM 2012 Jul 40.1511), il y aurait moins d'échec de la greffe et de ré-opération avec le DIDT 2 Faisceaux qu'avec le DIDT à 1 Faisceau. C'est la raison, pour le Dr BARTHELEMY, d'un tel choix technique.

 

retour haut de page

Étape suivante : « Préparatifs et intervention chirurgicale »

Dernière mise à jour : ( 11-10-2013 ) Modifié le 11/10/2013